Accueil Société

La police assure avoir tout ignoré des projets des frères Abdeslam

La police était-elle informée des projets de Salah et Brahim depuis juillet 2014 ? Le parquet assure que non mais ne convainc pas. Le cdH réclame une Commission spéciale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les enquêteurs de la DR3 sont-ils passés à côté d’une information capitale qui aurait pu leur permettre de neutraliser Salah et Brahim Abdeslam. Et d’éviter que ne soient commis les attentats de Paris ? C’est l’une des questions auxquelles devra répondre le Comité P lorsqu’il se penchera à huis clos, la semaine prochaine, sur la manière dont les services de renseignement et la police ont travaillé.

Mardi, les journaux De Tijd et L’Echo rapportaient en effet, sur base de sources policières anonymes, qu’en juillet 2014, la police était au courant que les deux Molenbeekois fomentaient un attentat. Des accusations que le parquet, qui a réexaminé le contenu de ce « tuyau » après la parution de cette information dans la presse, réfute.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs