Accueil Culture

Delvaux, le luxe made in Brussels

Depuis 1829, la maison Delvaux s’est forgé une réputation dans la maroquinerie de luxe. Un savoir-faire qu’elle veut exporter à l’étranger.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Delvaux. Une marque qui résonne à l’oreille des Belges comme un fleuron du luxe. Dans certaines familles, ce sac à main se transmet de génération en génération, indémodable et d’une qualité inusable. Après quelques années difficiles et le rachat de la marque par le groupe First heritage brands, la maison Delvaux a repris des couleurs. Aujourd’hui, la Région bruxelloise a décidé d’investir dans l’entreprise grâce à un prêt de 4 millions d’euros via Finances.brussels. Cela va permettre le développement de la marque notamment sur le marché étranger.

Delvaux, c’est avant tout une histoire familiale. La marque fut fondée à Bruxelles en 1829 par Charles Delvaux qui voulait imposer des critères de grande qualité à ses produits. Dès 1880 et le développement du réseau de chemin de fer, le malletier bruxellois s’adapte à la demande des femmes. Elles souhaitent des bagages plus petits afin de garder leurs biens précieux à portée de main. La maison dépose les premiers brevets de sacs à main en 1908.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs