Accueil Monde

Grèce: le purgatoire des migrants en attendant l’Europe

A Lesbos, l’île continue de ployer face à l’arrivée de migrants. Pendant ce temps, les dirigeants européens peinent toujours à parler d’une seule voix face à la crise migratoire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Ils sont une petite dizaine, attablés sur des chaises en plastique autour de larges multiprises où se rechargent leurs téléphones portables. Tous syriens, ils sont arrivés sur l’île grecque de Lesbos deux jours auparavant et dorment depuis dans le camp de Kara Tepe à quelques kilomètres seulement de la capitale Mytilène.

Un autre groupe rentre justement du port. « Eh les gars il y a des billets ou pas ? », les interpelle Mohammad, 20 ans. « Les ferries de ce soir et demain sont pleins, alors il faut attendre au moins jeudi. Mais si tu veux une place vaut mieux courir ! », répond son interlocuteur. Après plusieurs jours sans ferries, c’est la ruée. Les 4000 réfugiés bloqués sur l’île veulent tous gagner au plus vite le continent et continuer leur route vers la frontière macédonienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs