Négociations fédérales: le CD&V ferme la porte à une coalition sans la N-VA

Près de deux tiers des militants du CD&V, sondés par le parti, estiment qu’un gouvernement fédéral doit s’appuyer sur une majorité en Flandre, a fait savoir lundi le président, Joachim Coens, à l’issue d’une réunion du Bureau politique.

Une majorité dans le groupe linguistique flamand de la Chambre implique la présence de la N-VA, dont ni le PS, ni Ecolo ne veulent.

« La N-VA doit avoir la chance de participer pleinement à la formation d’un gouvernement fédéral », a ajouté M. Coens.

A 16h, les chargés de mission royale, Sabine Laruelle (MR) et Patrick Dewael (Open VLD), feront rapport au Roi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous