Coronavirus - L'incidence du virus reste limitée mais pourrait s'aggraver au deuxième trimestre (BNB)

"Évaluer l'incidence économique du Covid-19 s'avère une tâche complexe puisque la plupart des indicateurs à court terme disponibles ne reflètent pas encore son apparition récente en Europe. Au premier trimestre, l'incidence négative sur la croissance est toujours évaluée comme limitée, mais elle pourrait s'aggraver au deuxième trimestre, si des mesures de confinement sévères étaient prises ou si des problèmes au niveau des chaînes d'approvisionnement conduisaient à des arrêts de la production dans l'industrie manufacturière", souligne la BNB dans un communiqué.

La BNB estime que la croissance économique belge devrait atteindre +0,2% au premier trimestre 2020, après +0,4% au dernier trimestre 2019, sur fond de ralentissement des investissements des entreprises et des investissements immobiliers résidentiels. Consommation privée et publique devraient demeurer robustes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous