Coronavirus: Ryanair réduit ses vols vers l’Italie

Coronavirus: Ryanair réduit ses vols vers l’Italie
Reuters

Ryanair réduit le nombre de ses vols à destination ou au départ de l’Italie, dont une bonne partie du nord du pays est en quarantaine en raison de l’épidémie de coronavirus. Du jeudi 12 mars au soir (à 00h00) au mercredi 8 avril au soir (à 00h00), les vols internationaux au départ et à destination de Bergame, Malpensa (Milan), Venise, Parme, Rimini et Trévise ne seront plus assurés que les vendredis, samedis, dimanches et lundis, annonce lundi la compagnie à bas coûts.

Toutes les liaisons à fréquences quotidiennes multiples seront limitées à un vol par jour pendant chacun de ces quatre jours. « Plusieurs milliers de visiteurs non-italiens se trouvant actuellement en Lombardie et dans d’autres régions touchées doivent rentrer chez eux, et Ryanair doit continuer d’opérer ce programme restreint de quatre jours par semaine vers/depuis le nord de l’Italie pour rapatrier ces citoyens non-italiens », explique la compagnie irlandaise.

Le trafic intérieur italien de Ryanair, lui, sera totalement à l’arrêt à destination ou en provenance de Bergame, Malpensa (Milan), Parme et Trévise du mardi 10 mars au soir (à 00h00) au mercredi 8 avril au soir (à 00h00). Tous les passagers concernés ont été notifiés par courrier électronique lundi de ces modifications. Ils se voient proposer des transferts de vol, des remboursements complets ou des crédits de voyage. Si les passagers n’ont pas reçu d’e-mail, ils peuvent s’attendre à ce que leurs vols soient opérés comme initialement prévu.

EasyJet a de son côté confirmé avoir annulé des vols ce lundi vers Milan, Venise et Vérone, et prévoit de réduire la voilure vers ces destinations jusqu’au 3 avril. British Airways est également contrainte de revoir son programme de vols pour ce lundi à la suite de la recommandation du gouvernement britannique d’éviter tous les voyages non essentiels vers le nord de l’Italie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous