Accueil Sports Football

Roger Vanden Stock a voulu dire sa façon de penser à l’arbitre du Clasico

A la fin du match opposant Anderlecht au Standard, le président d’Anderlecht n’a pas hésité à descendre en furie dans les vestiaires des arbitres pour dire sa façon de penser à Bart Vertenten.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On en a désormais la confirmation : la direction anderlechtoise a très peu apprécié le résultat du Clasico et la performance de l’étoile montante de l’arbitrage belge, Bart Vertenten. A la fin du match, le président d’Anderlecht, également président de la Pro League, n’a pas hésité à descendre en furie dans les vestiaires des arbitres pour dire sa façon de penser à Vertenten. L’arbitre de la rencontre n’a pas bronché, au contraire d’un de ses juges de ligne qui a demandé à Vanden Stock de sortir du vestiaire, lui rappelant que sa place n’était pas là. Vanden Stock a obtempéré en claquant la porte.

En agissant de la sorte, Vanden Stock a enfreint une règle et dépassé une limite. Un membre de la direction d’un club n’a rien à faire dans un vestiaire arbitral – seuls les correspondants qualifiés peuvent pénétrer dans ce local – car le vestiaire est considéré comme une zone neutre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par DELVAUX ERIC, mercredi 2 mars 2016, 18:46

    Quand Anderlecht ne reçoit pas son penalty cadeau habituel, Mr VDS est frustré!!! Quelle attitude déplorable de la part d'un président qui veut faire la morale à tout le monde....

  • Posté par Henri Petit, mercredi 2 mars 2016, 17:32

    Comme nos amis socialistes qui ne digèrent toujours pas d'avoir été privés de ce qu'ils considèrent comme leur dû (la participation au pouvoir fédéral), nos amis mauves ne digèrent pas de voir s'éloigner ce qu'ils considèrent comme leur dû (le titre) :-)

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs