Accueil Monde Afrique

Fièvre de Lassa: une endémie silencieuse et meurtrière

Présente dans plusieurs pays d’Afrique occidentale, cette maladie méconnue proche d’Ebola tue plusieurs milliers de personnes chaque année. Un traitement existe, mais il est jugé trop peu efficace et coûteux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Eh Monsieur ! Qu’est-ce que vous faites ?! Rentrez à l’intérieur ! » Sur le perron du Centre de contrôle des maladies infectieuses d’Owo (CCI), deux infirmières les bras chargés de claquettes et de blouses médicales tout juste lavées se pétrifient. A quelques mètres, un jeune homme, les yeux hagards, titubant, est sorti de sa tente d’isolement et vient d’enjamber le cordon délimitant le périmètre de sécurité. « Ne sortez pas, ne sortez pas ! » Egosillements impuissants. « Je vais prier », lâche l’homme, plein de défiance, « la Mecque est par là ». Au milieu de squelettes de lits qui viennent d’être désinfectés à la chlorine, il se tourne face au soleil brûlant et croise ses mains sur sa panse en marmottant. Les deux femmes restent là. Immobiles. Inquiètes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs