Accueil Société

Coronavirus: «À Milan nous avons tout et nous ne pouvons plus rien»

Notre correspondante a défié « l’isolement social imposé » pour prendre le pouls de la capitale lombarde, une fugue déprimante.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’inquiétude surgit dès le réveil en allumant le téléphone portable. Les innombrables messages envoyés par les amis milanais racontent, depuis dimanche, l’histoire d’un confinement collectif obligatoire et alternent peur, ironie, stupéfaction. Impossible de fuir, ne serait-ce que pour un instant, cette nouvelle réalité qui a les allures d’un cauchemar inédit.

Après un bon espresso, préparé à la maison puisque par précaution je limite désormais les pauses dans les cafés de mon quartier, je me dirige vers le parc Sempione, poumon vert du centre-ville de Milan, pour l’habituelle promenade du matin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Nijs Eric, lundi 9 mars 2020, 21:01

    Ces mesures sont exagerees, et si on devait prendre çes mesures en cas de grippe annuelle ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs