Accueil Culture Livres

«Nous ne voulons pas que les Flamingants nous prennent l’image de la Flandre»

Stefan Hertmans et Tom Lanoye sont deux écrivains stars au nord du pays. À la Foire du livre, ils ont exhorté les francophones : « C’est nous qui sommes les ambassadeurs de la Flandre et pas ces idiots qui veulent construire une histoire de la Flandre complètement révolue. Ne croyez pas ce que les flamingants vous disent de la Flandre. » Tonnerre d’applaudissements.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 6 min

Les écrivains flamands Stefan Hertmans et Tom Lanoye sont deux montres sacrés, auteurs de grands succès populaires (Guerre et térébenthine et Le cœur converti pour l’un, La langue de ma mère pour l’autre). Deux érudits transgressifs comme le prouvent à nouveau leurs deux textes traduits au Castor Astral, où les terroristes sont vus par leur sœur (Antigone à Molenbeek) ou leur mère (Gaz). Deux farouches détracteurs de l’extrême droite et du tout identitaire. Literatuur Vlaanderen a réuni ce couple sans langue de bois sur le stand du « Flirt Flamand » de la Foire du livre pour une conversation qui a transporté le public. En voici les extraits les plus explosifs lancés par cette question : « Pensez-vous comme écrivain avoir un rôle politique ? »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Gysen Eric, mercredi 11 mars 2020, 16:12

    Il n’empêche que les Flamands votent en majorité pour des partis prônant l'autonomie, l'arrêt de la solidarité, le rejet de l'autre et la séparation du pays et que leur importance ne fait que croître. Le beau discours de l'article me fait penser à ces Anglais, anti-brexit et beaux parleurs qui s'effarouchaient à l'idée que leur pays quitte l'Europe. Endormez-vous bonnes gents, ces paroles suaves vont dans le sens que les francophones veulent entendre pour se rassurer mais le lion noir sur fond jaune est, lui, loin de dormir.

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 11 mars 2020, 9:57

    Voilà une bien bonne nouvelle que j'attendais depuis bien longtemps. Enfin quelque chose de gentil. Des phrases remplies de bon sens , humanistes et respectueuses du droit. Pas des phrases qui lynchaient tout le monde. Pas des phrases qui jugent et condamnent sans le moindre procès, sans la moindre possibilité de se défendre ou de faire valoir ses arguments. Il était temps. Espérons qu'il ne soit pas trop tard.

  • Posté par Laloux Georges, mardi 10 mars 2020, 18:53

    Un peu d'air frais et de parfum de violette dans nos débats politiques exacerbés...

  • Posté par Willem Magerman, mardi 10 mars 2020, 18:35

    Stefan Hertmans et Tom Lanoye se disent les “vrais ambassadeurs” de la Flandre. Jos Geysels, ex-Agalev et maintenant ministre d’état, a dit un jour au Soir que la caractéristique des intellectuels flamands, c’est l’anarchisme petit-bourgeois. S.H. et T.L. ont le droit de critiquer la mentalité de la classe politique en Flandre mais eux-mêmes n’assument pas le paradoxe de leur propre neobelgicisme délirant: si la Belgique actuelle est “diverse”, c’est parce que la diversité culturelle et linguistique historique ont été sauvées grâce à la pression politique flamande de génération en génération (et essentiellement d’un électorat catholique et de droite). Sans la pression politique flamande , essentiellement de droite, la Belgique serait “diverse” comme la France: une seule langue officielle et la diversité réléguée à la vie privée et aux cercles culturels et folkloriques.

  • Posté par PAEME FREDERIC, mardi 10 mars 2020, 18:00

    Le monde culturel est par définition ouvert sur le monde... BDW et ses comparses sont refermés sur eux-mêmes... Ils sont comme Nigel Farage pour le Brexit : présenter leur réalité pour pêcher des voix et cela marche car, au-delà des élections, il faut lire les commentaires de nombreux lecteurs du Nord : le lavage de cerveaux fonctionne à fond... Messieurs, j'espère pouvoir lire prochainement un de vos livres. Bedankt.

Plus de commentaires

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs