Coronavirus - Effondrement des ventes de voitures en Chine pour cause de coronavirus

Quelque 124.649 voitures particulières ont été vendues le mois dernier contre 575.791 il y a an sur cette période, a indiqué lundi la Fédération chinoise des constructeurs de voitures individuelles (CPCA).

Cet effondrement reflète la paralysie de la seconde économie mondiale en raison des mesures drastiques prises pour endiguer l'épidémie de Covid-19, en particulier le confinement imposé à quelque 56 millions de personnes dans la province centrale du Hubei et de sa capitale Wuhan.

Cette région, d'où s'est propagée l'épidémie et qui est coupée du monde depuis un mois par un cordon sanitaire, est un centre majeur de l'industrie automobile chinoise.

Avec de nombreux ouvriers en quarantaine, la reprise de la production ne se fait encore que très progressivement et en ordre dispersé selon les constructeurs.

Et cette situation perturbe les acheminements de pièces détachées tout comme les livraisons des véhicules terminés.

Le week-end dernier, un train transportant des pièces détachées pour automobiles a pu quitter Wuhan pour approvisionner des usines du constructeur FAW en pénurie à Changchun (nord-est), selon des médias locaux.

FAW possède notamment en Chine une coentreprise avec Volkswagen.

Le marché automobile chinois a reculé de 9,6% en 2019, selon l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM), dans un contexte d'assombrissement de la conjoncture économique sur fond de guerre commerciale sino-américaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous