Coronavirus en Belgique: le Conseil national de sécurité a examiné de possibles nouvelles mesures

Coronavirus en Belgique: le Conseil national de sécurité a examiné de possibles nouvelles mesures
Belga

Le nombre de cas d’infections au nouveau coronavirus confirmés est monté à 267 en Belgique. Des 443 échantillons analysés lundi par le réseau de l’hôpital de référence de la KULeuven, 28 étaient positifs au Covid-19, a indiqué le SPF Santé publique ce mardi.

La Belgique en phase deux

Ce mardi devrait être un tournant dans la gestion de la crise. Le Conseil national de sécurité examine les propositions de social distancing proposées par les experts. En comité de concertation entre gouvernements, les Régions, sollicitées par les provinces, les communes, les services de police devraient se montrer exigeantes. La Wallonie notamment demande une prise en charge globale associant les aspects sanitaires et les services d’ordre, avec un centre de coordination impliquant les gouverneurs, les bourgmestres, les polices…

Depuis lundi, nous sommes en phase deux, les autorités tentent de « contenir » la maladie au niveau le plus bas possible pour éviter qu’elle ne se transforme en épidémie : isolement des patients dans un service spécialisé, surveillance des contacts de ces patients etc.

La conférence de presse

« Nous ne voulons pas augmenter l’anxiété de la population en prenant des décisions différentes au nord et au sud, la coordination est importante », a annoncé la Première ministre lors d’une conférence de presse.

Il a y a de plus en plus de contamination secondaire, c’est pourquoi la distanciation sociale est une mesure sur laquelle Sophie Wilmès a insisté. « L’ensemble des recommandations vont évoluer. On ne conseille pas la fermeture des écoles. mais on déconseille d’organiser des fêtes scolaires, qu’il y ait des journées de visite de centre de soin. On propose aussi de postposer les voyages scolaires, même si ça reste la décision du pouvoir organisateur. »

Le télétravail est encore une fois encouragé par le gouvernement, ainsi que l’utilisation des transports en commun en dehors des heures de pointe.

Enfin, quid des événements de masse : « nous recommandons d’interdire les rassemblements de masse pour 1000 personnes à l’intérieur. Nous conseillons aussi aux personnes à risque de ne pas se rendre dans des événements qui rassemblent beaucoup de personnes », a annoncé la Première ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous