Coronavirus: un premier cas en RD Congo, un Congolais vivant en France

Coronavirus: un premier cas en RD Congo, un Congolais vivant en France

Un premier cas confirmé de coronavirus a été diagnostiqué en République démocratique du Congo dans la capitale Kinshasa, plus grande ville d’Afrique francophone, a annoncé mardi le ministre de la Santé, le docteur Eteni Longondo.

Il s’agit d’un homme de 52 ans de « nationalité congolaise résidant en France », a déclaré le ministre à la presse. « Il est arrivé à Kinshasa le 8 mars en provenance de France ». Le même ministre avait évoqué en début d’après-midi un « Belge qui est ici depuis quelques jours, et que l’on suivait ». « En ce moment, le patient est stable. Il est isolé et suit des soins appropriés dans une structure sanitaire », selon le ministre. Les services sanitaires vont « retracer et identifier toutes les personnes ayant eu des contacts avec le patient. »

« Un plan stratégique national »

« À son arrivée, il ne présentait aucun signe de la maladie à coronavirus. Il a été consulté dans une clinique pour les symptômes suivants : la fièvre, la toux et le rhume ». Dimanche soir 8 mars, un vol en provenance de Paris s’est posé à l’aéroport de Kinshasa après une escale à Brazzaville. À leur descente, les passagers ont fait l’objet d’une prise de température et ont rempli un questionnaire médical, selon l’un d’eux.

Troisième plus grande ville d’Afrique, la capitale de la République démocratique du Congo compte au moins dix millions d’habitants, d’après les estimations. Ce premier cas de coronavirus est annoncé alors que la RDC attend la fin de l’épidémie d’Ebola à l’autre bout du pays, principalement dans le Nord-Kivu.

La RDC s’est dotée « d’un plan stratégique national » pour faire face au coronavirus, avait déclaré lundi le directeur de l’Institut national de recherche biologique (INRB), le professeur Jean-Jacques Muyembe.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous