Coronavirus: le match de foot Allemagne-Italie à huis clos à Nuremberg

Photonews
Photonews

Cette mesure a été dictée par l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes dans l’État régional de Bavière, décrétée mardi face à la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus.

Par ailleurs, en Bundesliga, Dortmund-Schalke, le fameux « derby de la Ruhr », se disputera à huis clos samedi en raison des risques liés au nouveau coronavirus, mais l’accueil du public en Bundesliga reste du ressort des autorités régionales, sans décision centralisée.

La Ligue allemande (DFL) a fixé ses règles du jeu : tous les matches programmés doivent être joués, avec ou sans spectateurs selon les décisions des gouvernements régionaux. L’essentiel étant de tout faire pour que la saison puisse aller à son terme à la date prévue de fin mai.

Mardi après-midi, quatre États fédéraux allemands (Länder) avaient déjà interdit les rassemblements de plus de 1.000 personnes, dont les matches avec public. Pour la 26e journée de première division le week-end prochain, ces mesures touchent Brême, Dortmund, Düsseldorf, Augsbourg et Cologne, qui reçoivent et joueront donc à huis clos.

L’Union Berlin en revanche, qui accueille le Bayern Munich samedi, a annoncé mardi qu’il accueillerait les spectateurs dans son stade.

Des matches professionnels en Allemagne ont déjà été joués à huis clos à la suite de sanctions disciplinaires, mais uniquement en deuxième et troisième division.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous