Soupçons d’emplois fictifs: prison ferme requise contre François Fillon et sursis contre son épouse Penelope

Soupçons d’emplois fictifs: prison ferme requise contre François Fillon et sursis contre son épouse Penelope
Photo News

Le parquet national financier a requis mardi cinq ans de prison, dont deux ans ferme, à l’encontre de l’ancien Premier ministre François Fillon, et trois ans avec sursis contre son épouse Penelope dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs de Mme Fillon.

L’accusation a également demandé des amendes de 375.000 euros à l’encontre du couple et dix ans d’inéligibilité contre l’ex-candidat à la présidentielle. Contre le maire de Sablé-sur-Sarthe Marc Joulaud, ancien suppléant de François Fillon à l’Assemblée, ont été requis deux ans de prison avec sursis et 20.000 euros d’amende.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous