Coronavirus: les médecins pourront délivrer un certificat après un appel téléphonique

Coronavirus: les médecins pourront délivrer un certificat après un appel téléphonique

L a situation actuelle «exige des mesures de santé publique pour limiter les risques de propagation du virus», rappelle le conseil national. «Réduire au maximum les déplacements de patients atteints ou suspects d’être atteints du virus est une mesure prioritaire dans la gestion sanitaire de cette pandémie.»

Pour mener sa téléconsultation, le médecin doit effectuer une anamnèse complète en tenant compte des facteurs de risque liés à la pathologie, aux antécédents du patient et à ses autres affections aiguës ou chroniques pouvant le rendre plus vulnérable. Les conditions minimales pour que ce genre de consultation soit acceptable sont que le médecin connaisse donc bien son patient et ses antécédents, ait accès aux informations médicales le concernant et soit également en mesure d’assurer la continuité des soins, donc qu’il ait un cabinet médical accessible et prêt à y accueillir le patient si nécessaire. «En cas de consultation à distance, le médecin garantira son accessibilité ou celle d’un confrère de garde 24 heures sur 24.»

Si le médecin estime que l’appel téléphonique est suffisant pour évaluer les risques que le patient, le personnel médical et la société courent et s’il a des raisons sérieuses de considérer qu’il suffit que le patient se soigne à la maison, il pourra exceptionnellement lui fournir un certificat énonçant qu’il a donné injonction au malade de ne pas quitter son domicile pour cause de suspicion de contamination au Covid-19, décrit l’avis. Le tout sera noté dans le dossier médical du patient.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous