Ligue des champions: Tottenham sorti par Leipzig, l’Atalanta se qualifie pour les quarts aux dépens de Valence (vidéos)

L’Atalanta Bergame et Leipzig sont les deux premières équipes qualifiées pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Déjà vainqueurs à l’aller à Tottenham (0-1), les Allemands se sont imposés 3-0 avec un doublé de Marcel Sabitzer. Chez les Spurs, Toby Alderweireld a joué tout le match et Jan Vertonghen est resté sur le banc. En ballottage favorable après sa victoire 4-1, l’Atalanta a confirmé à Valence (3-4) grâce à un quadruplé de Josip Ilicic. Thimothy Castagne est resté sur le banc côté italien.

Leipzig – Tottenham : 3-0

À la RB Arena, le début de rencontre a été décousu avec deux équipes se livrant une grosse bagarre au milieu tout en restituant rapidement le ballon. La réponse de Leipzig sur une frappe contrée de Timo Werner a été plus directe. L’attaquant allemand a récupéré le ballon et a servi Sabitzer, qui a repris en un temps (10e, 1-0). À l’image de Hugo Lloris, qui n’avait pas eu la main ferme sur le goal, les Spurs étaient trop passifs et sur un centre d’Angelino au premier poteau, le capitaine de Leipzig a signé un doublé (21e, 2-0). Là encore, la main du gardien français a été trop tendre. Les Anglais ne se sont pas révoltés et sans des interventions efficaces de Lloris sur une tentative de Werner (28e), une reprise de la tête de Nordi Mukiele (33e) et un tir à bout portant de Patrick Schick, les Londoniens auraient bu la tasse.

À la reprise, Tottenham a récupéré les ballons plus haut mais éprouvait toujours autant de problème dans les 30 derniers mètres. Et quand, ils arrivaient dans la zone adverse, leurs tirs manquaient de puissance (74e). Par contre, Leizig, qui était en mode gestion, était plus percutant. Après avoir effectué quelques promptes interventions, Lloris s’est encore incliné sur une reprise d’Emil Forsberg, qui venait de monter au jeu (86e) à la place de Sabitzer (87e, 3-0).

Valence – Atalanta : 3-4

Pour se qualifier, Valence devait signer un petit exploit mais la mission est devenue quasiment impossible quand Ilicic a transformé un penalty pour une faute commise sur lui par Mouctar Diakhaby (3e, 0-1). Les Espagnols ont alors tenté de trouver des brèches dans la défense italienne et sur un ballon mal taclé par Mattia Caldara, Kevin Gameiro a égalisé (21e, 1-1). Bergame a vite réagi et faisait chaque fois mal à la défense espagnole, qui a souvent eu recours à la faute pour arrêter Alejandro Gomez. C’est alors qu’une faute de main de Diakhaby a permis à Ilicic un doublé sur penalty (43e, 1-2).

Valence n’avait plus de temps à perdre et Remo Freuler, le milieu suisse de l’Atalanta, a failli lui faire payer son empressement en expédiant le ballon sur la transversale (50e). Valence a encore eu de la réussite : sur un centre de la droite de Ferran Torres, Gameiro a inscrit son deuxième but d’une tête aux six mètres (51e, 2-2).

Valence a commencé à multiplier les belles combinaisons mais aussi de nombreuses fautes, qui ont valu des cartes jaunes à Geoffrey Kondogbia (58e) et à Daniel Wass (64e). Il y a aussi eu une superbe passe de Daniel Parejo dans l’axe pour Torres, qui a laissé rebondir le ballon avant de lober Marco Sportiello (67e, 3-2). L’Atalanta n’a pas par hasard la meilleure attaque de la Serie A et après avoir sorti du pied une reprise de Duvan Zapata, Jasper Cilissen s’est incliné sur une frappe chirurgicale d’Ilicic (71e, 3-3). L’Atalanta n’était pas rassasiée et sur une action rondement menée, Freuler a décalé Ilicic, qui a placé du plat du pied (82e, 3-4).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Didier Schyns

    Standard

    Chômage technique: le syndicat Sporta pas d’accord avec le Standard

  • @News

    Par GUILLAUME RAEDTS

    Anderlecht

    Kompany: «Bruges est naturellement le champion légitime, mais...»

  • Lukaku devra se plier à une nouvelle mise en quarantaine. @News

    Par ROCCO MINELLI

    Italie

    L’Inter rappelle Lukaku et ses «expatriés» à Milan

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous