Coronavirus - Ryanair suspend provisoirement ses recrutements et les augmentations de salaire

A la suite de la décision du gouvernement italien de placer l'entièreté du territoire sous quarantaine, Ryanair a suspendu mardi tous ses vols vers ce pays jusqu'au 8 avril. Les liaisons intérieures le seront dès ce mercredi et les internationales à partir de vendredi.

Dans le courrier envoyé au personnel de la compagnie, son CEO Eddie Wilson évoque une période "très éprouvante" pour l'industrie aéronautique et "sans précédent", comparativement à de précédents chocs comme le 11-Septembre 2001, la crise du syndrôme respiratoire aigu sévère (Sras) ou le nuage de cendres volcaniques qui avait cloué au sol des milliers d'avions en Europe en 2010. Le programme de vols avait alors pu reprendre rapidement.

Face à la crise sanitaire actuelle et à la baisse de la demande, Ryanair compte répondre par une réduction de son nombre de vols, comme déjà communiqué, et la conservation de ses ressources. Cela afin de pouvoir revenir rapidement à la normale une fois la crise passée et la confiance des passagers rétablie.

La compagnie ne peut pas exclure que de pareilles mesures de restrictions de vols touchent prochainement d'autres pays, avec à la clé de potentielles annulations de vols et le risque accru de licenciements, éventuellement collectifs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous