Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Philippe Defeyt, lier les actes à la parole

Figure historique d'Ecolo, cofondateur de l'Institut pour le développement durable, Philippe Defeyt se retire de la vie politique et abandonne son mandat de président du CPAS de Namur pour « laisser place aux jeunes ».

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

La barbe courte et blanche, la silhouette haute, il a l'habitude de circuler à vélo, casque sur la tête. « Tiens, c'est Defeyt », se disent des piétons de toutes les générations, le regardant passer. Dans sa ville de Namur qui est aussi le berceau d'Ecolo, il est l'une des personnalités publiques les plus populaires, dans un style très différent d'un Maxime Prévot.

Lui, le chercheur universitaire qui aime la précision et la rigueur des chiffres, austère de prime abord, aux antipodes de ces nombreux mandataires wallons qui fréquentent assidûment les « soupers saucisses boudin », est vu comme le sage de cette majorité jamaïcaine (CDH-MR-Ecolo) qui veille sur la cité depuis dix ans. « Et il aime les petites gens. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs