Erdogan gardera ses frontières ouvertes jusqu’à ce que l’Europe réponde aux demandes turques

Erdogan gardera ses frontières ouvertes jusqu’à ce que l’Europe réponde aux demandes turques
Reuters

Le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé mercredi que la Turquie garderait ses frontières avec l’Europe ouvertes pour laisser passer les migrants, jusqu’à ce qu’elle obtienne une réponse « concrète » de l’Union européenne à ses exigences.

« Nous maintiendrons les mesures actuellement mises en place à la frontière jusqu’à ce que les attentes de la Turquie (…) reçoivent une réponse concrète », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours à Ankara.

Comparaison aux nazis

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé mercredi qu’il n’y avait « aucune différence » entre les nazis et les autorités grecques repoussant par la force des milliers de migrants qui cherchent à rejoindre la Grèce après l’ouverture des frontières par Ankara.

« Il n’y a aucune différence entre ce que faisaient les nazis et les images qui nous parviennent de la frontière grecque », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours à Ankara, qualifiant également les autorités grecques de « barbares » et de « fascistes ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous