Menacé de disparition, Lokeren aurait réglé ses dettes fédérales auprès de la fédération belge

@News
@News

Le président de Lokeren Louis De Vries aurait réglé ce mercredi les dettes que son club devait payer à la fédération belge de football. Le club ne serait plus menacé de disparition. Louis De Vries espère pouvoir divulguer d’autres bonnes nouvelles dans les heures, jours ou semaines à venir. Lokeren se trouvait depuis depuis un moment dans une situation délicate financièrement. Fin décembre, le club avait été sanctionné d’une interdiction de transferts de la commission des Licences de la RBFA.

« Les dettes fédérales du Sporting Lokeren auprès de la RBFA ont été payées dans la matinée. Le club ne risque donc plus de disparaître. Un premier cap a été franchi. Nous espérons très rapidement annoncer plus de bonnes nouvelles », a expliqué Guy Van den Broeck, le responsable presse de Lokeren.

La question est aussi de savoir si des fonds suffisants ont été trouvés pour payer les arriérés de salaires des joueurs et du staff. Lokeren doit normalement jouer le premier des cinq matches des play-downs de la D1B le 20 mars prochain sur le terrain de Roulers. Après le dernier match de la saison régulière de Proximus League face au Beerschot le 28 février dernier, les joueurs ne se sont plus entraînés car ils n’étaient plus payés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous