Coronavirus: les événements à risque interdits dans la province de Namur

Le carnaval des ours est annulé à Andenne
Le carnaval des ours est annulé à Andenne - ASAP

En raison du Covid-19, tous les événements « à risque » sont interdits en province de Namur jusqu’au 31 mars, a indiqué mercredi le gouverneur, à l’issue d’une réunion de concertation avec la plupart des bourgmestres du territoire.

La décision fait suite aux recommandations du Conseil national de Sécurité. Elle concerne les événements de plus de 1.000 personnes en lieux fermés. « À la demande unanime des participants, et après concertation avec les gouverneurs wallons, il a été décidé de viser également dans ledit arrêté les manifestations et événements présentant des risques », a précisé le gouverneur de la province de Namur, Denis Mathen. Ce deuxième volet de l’interdiction vise notamment les événements qui accueillent des personnes à risque, avec une forte mixité d’âges et/ou une promiscuité importante.

Les bourgmestres et la police sont chargés de veiller à l’exécution de cet arrêté qui est d’application immédiate.

« Concernant l’interdiction de visites dans les maisons de repos – compétence de la Région wallonne – il a été demandé aux bourgmestres de veiller aux conséquences de la mise en œuvre de cette mesure », a encore ajouté le gouverneur. En outre, la désignation d’un référent communal (ou via les CPAS) a été demandée afin que ceux-ci puissent faire remonter les problèmes et questionnements liés à cette interdiction.

Une nouvelle réunion de crise est prévue la semaine prochaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous