Accueil Société

Le milliardaire accusé d’être un tueur en série

Le procès du magnat de l’immobilier qui s’est ouvert à Los Angeles se fonde sur trois crimes. Les tueurs en série ne sont pas toujours des indigents. Mais tous sont animés par des troubles psychologiques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le procès du milliardaire de l’immobilier Robert Durst s’est ouvert devant un tribunal de Los Angeles et devrait durer plusieurs mois. Durst, 77 ans, doit y répondre du meurtre de sa confidente, Susan Berman, abattue le 23 décembre 2000 d’une balle dans la tête tirée à bout portant la veille du jour où elle comptait se rendre dans un commissariat pour révéler les secrets que lui avait confiés son ami sur son implication dans la disparition et le meurtre probable de son épouse Kathleen, dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs