Gand-Wevelgem: les organisateurs veulent laisser la course se dérouler sans public

Gand-Wevelgem: les organisateurs veulent laisser la course se dérouler sans public
Photo News

Le comité organisateur de Gand-Wevelgem, KV Het Vliegend Wiel, n’a pas encore eu connaissance d’une annulation de la course le 29 mars. Le conseil d’administration propose même de l’organiser avec un strict minimum de spectateurs. Soit avec des zones où le public ne serait pas autorisé.

«  Les réunions sur le coronavirus se suivent. Hier, nous avons encore eu une réunion mais quant à savoir si nous pourrons organiser la course le 29 mars, c’est une autre question. Nous n’avons absolument aucune certitude. Nous ne déciderons pas d’une annulation, mais bien les autorités. Nous voulons que notre course ait lieu et nous pouvons le faire avec un strict minimum de spectateurs », a expliqué Hans De Clercq, membre du comité organisateur de Gand-Wevelgem.

«  Nous pouvons fermer la Place d’Ypres, d’où le départ est donné. Seules les personnes accréditées pourraient avoir accès à cette zone. À savoir, les coureurs, les directeurs sportifs, les superviseurs, et toutes les autres personnes importantes pour le déroulement de la course. Le Mont Kemmel peut également être fermé, tout comme la zone d’arrivée à Wevelgem. Seulement, c’est impossible d’interdire l’accès au public sur les 256,8 km de course mais il est possible de faire en sorte que le moins de personnes possible se rassemblent à des endroits confinés comme le départ, l’arrivée et le Mont Kemmel. Même si nous avons déjà 30 plans d’urgence différents qui sont prêts, les autorités décideront si la 82e édition de Gand-Wevelgem pourra se rouler », a conclu Hans De Clercq.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous