Coronavirus: les Bourses européennes dévissent, échanges suspendus à Wall Street

Coronavirus: les Bourses européennes dévissent, échanges suspendus à Wall Street
Reuters

Une chute sans fin? Les marchés s’écrasaient jeudi, guère rassurés par des annonces de relance de la BCE et surtout très inquiets de la réponse américaine à la pandémie de coronavirus.

La panique était telle que les échanges ont été suspendus pendant quinze minutes après l’ouverture à Wall Street. Le Dow Jones n’en a pas moins plongé à la reprise de l’activité, lâchant plus de 7% vers 13h55 GMT. Même scénario à Sao Paulo: la Bourse s’est enfoncée à l’ouverture de plus de 11%, avant que les échanges ne soient suspendus pour la troisième fois de la semaine.

Paris, Francfort, Madrid lâchaient 10% ou plus vers 13h55 GMT. Les principaux indices européens ont tous dévissé de près de 30% depuis le début d’année: un véritable krach.

Les Bourses sombrent

La Bourse de Francfort a sombré, le Dax perdant 10,4%. A 13H45 GMT, l’indice vedette perdait 1.090 points à 9.347,78 tandis que le MDax des valeurs moyennes plongeait de 10,06% à 20.361,06 points. Depuis le début de l’année, le Dax a perdu près de 30%.

La Bourse de Paris était aussi à l’agonie, perdant plus de 10% peu après le début de la conférence de presse de Christine Lagarde. A 13H41 GMT, l’indice CAC 40 s’est effondré de 10,15% ou 468 points à 4.142,13 points. Depuis le début de l’année, la perte s’élève à près de 30%.

La Bourse de Madrid a creusé ses pertes vers 13H45 GMT, s’effondrant de 11% à 6.617,70 points. L’indice vedette Ibex 35, qui avait ouvert sur une chute de plus de 5% après la suspension des voyages vers les Etats-Unis en provenance d’Europe, a plongé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous