Coronavirus - L'impact économique mondial "difficile à prédire" (FMI)

La croissance mondiale 2020 sera inférieure à celle de 2019, "mais dans quelle mesure elle va diminuer, il est difficile de le prévoir à ce stade de manière évidente en raison de l'incertitude" entourant la propagation du coronavirus, a déclaré Gerry Rice lors d'une conférence de presse en ligne.

Ajoutant que cela dépendrait aussi des mesures prises par les gouvernements et de leur efficacité, il a souligné l'importance d'une action coordonnée pour endiguer la pandémie. "Ce n'est pas quelque chose qui s'arrête aux frontières", a-t-il dit.

La semaine dernière, le FMI a annoncé que 50 milliards de dollars étaient "disponibles", dont 10 milliards qui peuvent être prêtés à taux zéro, pour les pays pauvres et en développement touchés par le coronavirus.

Le porte-parole du Fonds monétaire international a en outre indiqué que l'institution de Washington actualiserait ses prévisions à l'occasion de la publication de son rapport sur les perspectives de croissance mondiale mi-avril.

L'an passé, la croissance de l'économie mondiale s'est établie à 2,9% et le FMI prévoyait encore en janvier une croissance de 3,3% pour 2020. Avant même l'épidémie du coronavirus, le FMI avait toutefois souligné que cette reprise serait fragile et poussive. Il avait donc mis en garde sur tout élément exogène qui pourrait faire vaciller l'expansion mondiale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous