Coronavirus: plus de hockey également jusqu’au 31 mars

belga
belga

Tout comme les autres fédérations sportives du Royaume, l’ARBH et ses 2 ligues, la LFH et la VHL, ont suivi les recommandations des ministres des sports de suspendre toutes les compétitions sportives jusqu’au 31 mars prochain. Celles-ci ont également demandé aux clubs de ne pas organiser d’autres activités dans leurs installations comme des entraînements, des matches amicaux ou des initiations). Une décision que Serge Pilet, le secrétaire-général de la Fédération, a dû prendre un peu à contrecœur. « Je dois bien avouer que je suis un peu dubitatif de devoir annuler des manifestations sportives de 70 minutes alors que les enfants et les jeunes continuent à aller à l’école tous les jours, que les adultes vont travailler et qu’ils se côtoient normalement dans les transports en commun. Mais nous nous plions naturellement à cette décision ministérielle même si nous regrettons de ne pas voir été consultés. Je pense sincèrement que nous aurions pu trouver des solutions intermédiaires comme, par exemple, la fermeture des clubhouse. »

Une remise qui concerne également les rencontres de division d’honneur dames et messieurs alors que le championnat régulier se poursuit, ce week-end, en Pro League de football. « Nous avons interpréter la décision au pied de la lettre », poursuit Serge Pilet. « Nous allons à présent discuter avec les clubs de l’élite afin de voir ce que nous pouvons mettre en place pour les prochaines semaines comme des rencontres à huis clos par exemple. Il faut écouter également les clubs et les joueurs pour trouver la meilleure solution et mener le championnat à son terme. Mais pour le moment, nous n’avons encore aucune idée sur la table. A côté de cela, personne n’est sûr que la situation soit meilleure après le 31 mars. »

« Très prudents »

Enfin, en ce qui concerne les Red Lions qui préparent toujours les Jeux de Tokyo et qui devraient jouer, jeudi, à Mönchengladbach, à huis clos face à l’Allemagne, ceux-ci devraient continuer à s’entraîner tout à fait normalement comme le confirme le secrétaire-général de l’ARBH. « Comme pour les Red Panthers, nous leur demandons toutefois d’être très prudents. Toutefois, la situation est différente. Ils s’entraînent à l’écart et ils ne sont en contact avec personne. Toutes les mesures sont prises pour qu’ils soient isolés et qu’ils puissent continuer à travailler sereinement. »

Dans le même temps, les organisateurs du Final 8 de l’EHL qui devait se dérouler, à Amsterdam, du 9 au 13 avril, ont décidé de suspendre la compétition à laquelle devait participer le Léopold (face à Kampong). Un choix responsable selon Hans Erik Tuijt, le président du conseil d’administration de l’EHL qui n’avance encore aucune date pour reprogrammer le rendez-vous : « Nous avons envisagé différentes options mais, vu les circonstances actuelles hors de notre contrôle, nous n’avons pas d’autre choix que de suspendre l’événement. La santé et le bien-être de toutes les personnes impliquées autour du tournoi doivent être notre préoccupation première en cette période sans précédent. La suspension du Final 8 est la décision la plus sage que nous puissions prendre dans ces circonstances extraordinaires. »

L’ARBH devrait rencontrer rapidement les représentants de la Top Hockey League (THL) pour décider d’un possible retour à la compétition pour les équipes de division d’honneur ou pour s’accorder sur de nouvelles modalités concernant la fin de championnat si plusieurs rencontres venaient à être annulées ou postposées au cours de ces prochaines semaines.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous