Coronavirus: les hôpitaux belges limitent les visites

L’hôpital Saint-Jean à Bruxelles
L’hôpital Saint-Jean à Bruxelles - Belga

Les hôpitaux du pays annoncent au compte-gouttes ces derniers jours des limitations de visite et d’autres mesures, afin d’éviter la propagation du coronavirus en leur sein et de répondre au mieux à l’épidémie.

L’UZ Bruxelles a décidé de reporter autant que possible ses réunions, consultations ainsi que les visites, par sécurité pour les patients, indique-t-il jeudi.

Les patients qui ne sont pas contaminés par le coronavirus peuvent recevoir la visite de maximum deux personnes par jour, pour un maximum de deux heures. Pour les patients infectés, une personne maximum est autorisée à les voir, durant maximum deux heures, avec une tenue de protection. Les moins de 16 ans n’y sont, eux, pas autorisés. L’hôpital, qui soigne quatre patients contaminés, prévoit aussi des lits supplémentaires.

Mercredi soir, le CHU de Liège et le CHR de Verviers ont décidé de limiter les visites aux patients, quels qu’ils soient, à deux adultes par jour. Le CHR de la Citadelle a, lui, suspendu depuis jeudi le dépistage via le Labo Cita Drive, afin de réserver le dépistage aux patients sévèrement touchés qui nécessitent une hospitalisation. Les visites y sont aussi limitées en gériatrie.

Le réseau iris des hôpitaux publics bruxellois a lui aussi instauré une limitation des visites. Ce réseau comprend l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola, le CHU Saint-Pierre, les sites César de Paepe et Porte de Hal, le CHU Brugmann, les sites Horta, Paul Brien et Reine Astrid, l’Institut Jules Bordet et les Hôpitaux Iris Sud, des sites Etterbeek-Baron Lambert, Etterbeek-Ixelles, Molière-Longchamp et Joseph Bracops. L’hôpital universitaire Saint-Luc limite également les visites depuis mercredi. Par ailleurs, aucun hôpital bruxellois n’est pour l’instant saturé, assure jeudi le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron.

L’Intercommunale de Santé publique du Pays de Charleroi a annoncé jeudi de nouvelles mesures : les visites sont limitées à deux personnes maximum par jour et une seule à la fois. Les enfants sont interdits, tout comme les visites en gériatrie.

La Clinique St-Pierre d’Ottignies, quant à elle, invite les personnes malades à ne pas se présenter au chevet d’un proche.

L’hôpital AZ Herentals qui avait placé la gériatrie en quarantaine, n’a encore constaté aucune contamination, indique-t-il jeudi. Les visites n’y sont toujours pas autorisées. Les patients qui sont en bonne santé et capables de rentrer peuvent quitter l’hôpital, à condition de rester 14 jours en isolement chez eux. Dans les autres services de l’établissement, les visites sont limitées à une personne par patient et par jour.

La semaine dernière, un groupe d’experts et d’autorités publiques a préparé un premier « plan d’augmentation de capacité qui devrait permettre une organisation coordonnée, adéquate et efficace de la capacité de traitement dans les hôpitaux belges », rapportait Le Soir jeudi. Huit hôpitaux universitaires doivent se mettre en ordre de marche.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous