Coronavirus - Le secteur de l'événementiel demande des mesures de soutien aux autorités

Les entreprises de catering, de location et d'organisation d'événements reçoivent un grand nombre d'annulation après les mesures et recommandations émises autour du coronavirus. Et cela a de lourdes conséquences financières, selon les organisations faîtières. "Le chômage temporaire et la perte de revenus touchent l'ensemble du secteur et toutes les parties qui sont impliquées dans l'organisation d'événements", expliquent-elles.

Les organisations demandent maintenant des mesures de soutien de la part du gouvernement. "Il existe déjà une série de mesures financières spécifiques pour l'ONSS, la TVA et le chômage temporaire mais vu les dégâts économiques importants infligés au secteur, il est nécessaire de faire preuve d'une souplesse maximale en la matière, en ce compris pour les indépendants et les freelancers", explique Margaux Vandervelde, de l'Association of Communication Companies (ACC). Le secteur demande de pouvoir évaluer avec les autorités les mesures existantes et de les élargir là où cela s'avère nécessaire.

Les associations faîtières reçoivent désormais également de nombreuses questions sur l'organisation, le report ou l'annulation d'un événement. Il y aurait aussi beaucoup d'incertitude en termes d'accords contractuels entre entreprises, de protection juridique et d'assurance. Elles appellent dès lors au dialogue et à la collaboration et ont mis à disposition un aperçu des mesures et solutions.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous