Coronavirus: le rallye d’Argentine postposé

Photonews
Photonews

Insolite : alors qu’à quelques milliers de kilomètres plus au nord, les concurrents du rallye du Mexique s’élançaient à l’assaut de la troisième manche du championnat du monde (Thierry Neuville en prenait d’ailleurs immédiatement la tête devant Evans, à l’issue de deux courtes spéciales), les autorités argentines décidaient de postposer à une date ultérieure leur rallye, programmé à la fin avril – du 23 au 26 avril exactement.

Une décision logique, prise dans la foulée de toutes les autres annulations survenues tout autour de la planète, et survenue quelques heures même avant la décision prise par le gouvernement argentin de fermer ses frontières aux avions en provenance et à destination de l’Europe.

Malaise au Mexique

De son côté, le rallye du Mexique semblait en mesure de continuer à se dérouler ce week-end, même si certains de ses concurrents avaient exprimé leur malaise par rapport à la tenue de cette épreuve. « C’est étrange de courir alors que le monde entier affronte une situation critique », a ainsi exprimé le sextuple champion du monde, Sébastien Ogier. « J’espère vraiment que ce qu’on fait est juste, et qu’on ne va pas apporter plus de danger ici (au Mexique). C’est la préoccupation que j’ai, mais il faut que je m’enlève ça de l’esprit, et que je me concentre sur la course ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous