Coronavirus: les rayons de supermarchés dévalisés ce vendredi matin

Aux quatre coins du pays, les consommateurs, redoutant une mise en quarantaine généralisée, se sont rués sur les rayons d’alimentation et d’hygiène. Au lendemain des annonces de la Première ministre Sophie Wilmès, les files étaient visibles devant plusieurs enseignes.

C’est probablement l’incertitude qui explique ce rush vers la nourriture et les produits d’entretien ménagers, constaté aux quatre coins du pays.

Il y a toujours du stock

Ces derniers jours, la fédération du commerce organisé, s’est évertuée à répéter que ses membres disposent des stocks alimentaires suffisants pour répondre aux besoins de leur clientèle. Ce jeudi en soirée, Dominique Michel, patron de Comeos, s’est refusé à tout autre discours.

Il a décidé d’organiser une conférence de presse à ce sujet ce vendredi matin. Il ne dira rien d’autre pour l’heure.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous