Crèches, écoles, universités: le point sur les mesures liées au coronavirus

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Belga

A l’issue du Conseil national de sécurité, la Première ministre Sophie Wilmès a annoncé toute une série de nouvelles mesures concernant la Belgique en vue de limiter la propagation du coronavirus. La Belgique passe en « phase fédérale » mais reste en phase 2 en « vigilance renforcée » sur le plan sanitaire.

Ecoles fermées

Les écoles seront fermées jusqu’à Pâques. La Première ministre commentait ce jeudi : « Les cours sont suspendus. Par contre, l’encadrement des enfants sera assuré pour les personnes qui travaillent elles-mêmes dans le domaine des soins. »

Encadrement assuré aussi pour les enfants dont la garde dépend d’une personne âgée : « En clair, il ne faut pas faire garder les enfants par les grands-parents ; les familles qui en ont besoin trouveront une solution de garde dans les écoles. C’est la même chose pour les enfants dont les parents ont des fonctions dans la sécurité publique. »

Les crèches restent ouvertes

Contrairement aux écoles, les crèches restent ouvertes. Aucune mesure de restriction n’a été décrétée au niveau de l’accueil des plus petits.

Les universités fermées

Les recteurs des universités francophones ont décidé de fermer les salles de cours aux étudiants pour une durée de six semaines. Le personnel non académique et les profs sont invités à se rendre au travail comme d’habitude ou à pratiquer le télétravail.

Les auditoires seront fermés mais les cours ne sont pas suspendus, ils seront donnés à distance et les étudiants seront priés de rester chez eux et de se connecter sur la plateforme d’enseignement de leur établissement. Jeudi soir, on attendait des précisions pour les étudiants des hautes écoles, écoles supérieures des arts et écoles supérieures de promotion sociale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous