Écoles, voyages, réunions privées…: les réponses à vos questions sur le coronavirus

Les enterrements peuvent être maintenus mais «
en petit comité
» et en rappelant «
toutes les règles d’hygiène
» nécessaires. © Belga.
Les enterrements peuvent être maintenus mais « en petit comité » et en rappelant « toutes les règles d’hygiène » nécessaires. © Belga.

Les questions qui se posent depuis le renforcement des mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus dans notre pays sont innombrables. Tout au long de la journée, Le Soir s’est employé à répondre aux interrogations des internautes, dans la mesure des informations dont nous disposons.

Beaucoup de Belges sont évidemment préoccupés par la fermeture annoncée des écoles. Comme Nicolas qui se demandait quelle était « la décision définitive prise par Caroline Désir et les pouvoirs organisateurs des écoles ».

Selon nos informations, la ministre de l’Éducation Caroline Désir a rencontré ce vendredi les pouvoirs organisateurs et les syndicats pour accorder les violons. Elle rédige cet après-midi une circulaire qui précise toutes les modalités organisationnelles pour lundi (garderie, mission des professeurs…) et qui sera diffusée dans les écoles. Elle reviendra mardi avec des dispositions pour les questions pédagogiques : cours à distance ou pas (pour le secondaire par exemple), devoirs, déplacement d’épreuves… Ce que l’on sait d’ores et déjà, c’est chaque école devra organiser une garderie pour les enfants dont les parents travaillent dans le milieu médical, les enfants dont les parents travaillent dans des départements d’autorité (sécurité publique) et les enfants dont il n’est pas vraiment possible d’assurer une garde autre que par les personnes âgées.

Damien se demande toutefois pourquoi, « contrairement aux écoles, les crèches restent ouvertes » et si « le conseil de rester 7 jours à domicile en cas de rhume s’applique aux bébés également » ?

Les crèches restent en effet ouvertes. Selon le SPF Santé, cela serait très dommageable pour le fonctionnement de notre société de supprimer toutes les possibilités d’accueil des enfants. Tout dépend donc de la solution à domicile dont vous disposez. Le conseil de rhume s’applique également au bébé. Le SPF Santé souligne qu’il n’est pas acceptable que les parents amènent un enfant malade à la crèche.

L’autre grand point d’interrogation, c’est celui de la fermeture des commerces et des restaurants, et l’interdiction des « activités récréatives ». « Qu’en est-il des fêtes privées », se demandent beaucoup d’internautes. Comme Julien qui voudrait savoir si une fête d’anniversaire « dans une salle privée (20-30 personnes) » doit être annulée ? Ou Pascal qui se demande s’il faut aller « jusqu’à annuler un souper entre amis » ?

Les initiatives privées ne sont pas concernées par les mesures gouvernementales. Cependant, contacté par Le Soir, le virologue David Alsteens précise qu’il vaut mieux faire une croix sur les repas entre amis, les fêtes de famille et annuler tout ce qu’on ne peut pas reporter ou qui n’est pas indispensable. Les mesures d’hygiène de base restent d’actualité, à savoir le fait de se laver les mains avec du savon, tousser et éternuer dans son coude et éviter les contacts rapprochés. Si vous avez le moindre doute, vous êtes invités à consulter votre médecin. Chacun doit contribuer à limiter la propagation du virus.

Quid d’un mariage ce samedi « en petit comité dans une salle restaurant traiteur », demande Maxence ?

Les mariages doivent être reportés, du moins ceux prévus d’ici le 3 avril. La seule exception est les enterrements qui peuvent être maintenus mais « en petit comité » et en rappelant « toutes les règles d’hygiène » nécessaires. Il est nécessaire de les organiser dans l’intimité, de respecter les règles d’hygiène en vigueur et de limiter les contacts, en évitant de se serrer dans les bras ou se serrer la main. C’est ce qu’a indiqué le SPF Santé publique ce vendredi.

Mathieu s’interroge sur les restaurants dans hôtels, et comment les clients des hôtels « vont-ils pouvoir se restaurer » ?

Les restaurants des hôtels, comme tous les restaurants sont fermés, au grand dam des hôteliers. Le but est d’éviter des rassemblements de personnes au même endroit pendant un temps trop long. Certains restaurants restent toutefois ouverts pour des plats à emporter (soit livrés via un service de livraison, soit en venant les chercher sur place). Il en va de même pour les drive-in des fast-foods par exemple. Les friteries font partie des commerces qui pourront rester ouverts, du moins pour leur seule partie où la nourriture est immédiatement emportée.

De son côté, Jean-Jacques voudrait savoir « si les marchés seront encore autorisés ou non » ?

Les marchés sont des rassemblements en extérieur qui fournissent un service d’alimentation. Ils ne sont donc pas interdits. Néanmoins, il leur est recommandé d’augmenter les mesures d’hygiène sur base des recommandations déjà formulées. Davantage de distance doit être prévue entre les camions et stands. Le week-end, seules les échoppes alimentaires sont autorisées.

Se pose également la question des transports. Dylan demande quelles sont les mesures prises pour le trafic des trains ?

Les transports en commun, y compris les trains de la SNCB donc, continuent de circuler sur l’ensemble du pays. L’offre de transport n’est donc pas limitée à ce stade mais il est recommandé de ne les utiliser que pour les déplacements indispensables et d’éviter les heures de pointes. Il est aussi demandé aux employeurs de faire preuve de souplesse par rapport aux horaires décalés. Peut-être pourriez-vous avec celui-ci pour décaler vos heures de travail ? Ou éventuellement effectuer du télétravail.

Enfin, plusieurs internautes se posent des questions à propos des voyages. Claude avait « commandé une croisière sur le Nil du 19 au 26 mars chez TUI ». Son voyage n’a pas été annulé par le tour-opérateur mais il se demande s’il « est raisonnable de voyager dans ces conditions » ?

Plusieurs organisateurs de croisières annulent leurs voyages, comme Costa Croisière qui a annulé toutes ses croisières prévues en Méditerranée et aux Antilles. Cependant, si TUI n’a pas annulé la croisière et que les pays visités autorisent toujours l’accès aux Belges d’ici là, rien ne vous interdit d’y aller. Si vous voyagez, prenez soin de respecter à la lettre les mesures d’hygiène (lavage de mains etc.) et dans vos interactions sociales (éviter lieux bondés, contacts non nécessaires).

Lire aussi index.php

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous