Accueil Belgique Politique

Négociations gouvernementales: la «pression coronavirus» sur le PS... ou le CD&V

Les informateurs veulent forcer un accord avant de se rendre au Palais lundi. Nouveau coup de pression sur le PS pour qu’il s’allie à la N-VA. Sans oublier le CD&V.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les informateurs royaux, Patrick Dewael (VLD, président de la Chambre) et Sabine Laruelle (MR, présidente du Sénat), doivent se rendre au Palais lundi au plus tard pour faire rapport au Roi (un rapport final a priori). On s’agite énormément. Vendredi, La Libre Belgique rapportait qu’il était question d’un rapprochement entre N-VA et PS, cela après que Paul Magnette eut, on s’en souvient, rompu avec les nationalistes il y a quelques semaines. Qu’en est-il ? D’après nos informations, les chargés de mission royale tentent désespérément d’obtenir un résultat dans les prochains jours afin de ne pas se rendre les mains vides chez Philippe. D’où cette tentative, à nouveau, de réunir PS et N-VA.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stroobants Nathalie, vendredi 13 mars 2020, 23:50

    " Les chargés de mission sentent que le contexte est là pour forcer quelque chose " On va donc débuter un nouveau gvt sur base d'une 'torsion' de bras ? Ça promet, et cette aventure fera vite long-feu !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs