Accueil Société

Coronavirus: un dimanche sans messe, comme un dimanche sans poulet compote

La décision de l’Église de Belgique de suspendre ses messes dominicales est exceptionnelle. Au-delà de la mesure sanitaire, cette décision appelle la réflexion sur la relation de la croyance avec la Raison.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Un dimanche sans messe, c’est comme un dimanche sans poulet compote dans de nombreux foyers belges, même si la pratique religieuse s’affadit depuis des décennies. L’Église, en supprimant ses célébrations dominicales (et celles de semaine) par anticipation (avant les décisions gouvernementales) a fait preuve d’un réalisme salutaire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Florence Marlière, dimanche 15 mars 2020, 18:08

    Allons allons rajeunissez un peu! Ce genre de croisade est complètement ringard. Nous sommes en 2020 quand même!

  • Posté par stals jean, dimanche 15 mars 2020, 13:10

    Railler les religions par les temps qui courent, ce n'est pas suffisant, Bien entendu, pour nous les athées, railler le dieu des trois religions monothéistes dieu qui pour les croyants juifs, chrétiens et musulmans est le même ne l'oublions pas, cela fait partie de notre ADN, aussi, présentement, on peu largement en rajouter une couche quand on lit les précautions que prennent les "patrons" de ces trois religions pour ne pas se faire accuser de dangereux irresponsabes. Alors qu'en réalité les croyants eux même devraient se ruer dans les lieux de cultes, et à Rome, et à La Mecque et à Lourdes, et à Jérusalem, plus que jamais pour prier, et implorer leur dieu de les protéger, eux les élus...Eux les éclairés... Je l'avais déjà écrit la semaine passée, tout ce cirque autour des lieux de cultes fermés mondialement pour cause de pandémie grippale, confirme que les religions sont des commerces comme les autres. Il y a bien des citoyens capable de croire les politiciens, les marchands de voitures d'occasions ou les vendeurs de bifteck végans... Le dieu de ces gogos la, pas con s'est, comme à chaque fois qu'on a besoin de lui d'ailleurs, probablement tiré dans une autre galaxie le temps que ce p....de virus soit neutralisé par les scientifiques qui heureusement eux ne comptent que sur leur travail acharné, pour faire avancer la médecine préventive...

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs