Coronavirus en Belgique: «On risque un manque de personnel soignant d’ici peu»

Coronavirus en Belgique: «On risque un manque de personnel soignant d’ici peu»
PQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPP

Le personnel des services d’urgences hospitalières est submergé de travail avec le coronavirus. Les patients doivent désormais attendre longtemps les résultats de leur test, explique Jan Stroobants, président de l’association belge des médecins urgentistes.

« Les patients sérieusement malades et souffrant de problèmes respiratoires doivent être pris en charge et examinés, qu’ils soient positifs ou non au coronavirus. Ils doivent être installés en isolation. Et le nombre de chambres est limité », dit M. Stroobants.

« Ces mesures strictes sont nécessaires »

De plus, le personnel qui soigne ces patients doit revêtir des combinaisons spéciales à chaque fois. Cela prend du temps, ajoute-t-il.

Selon lui, les labos n’arrivent plus à suivre la masse de travail. « Ces mesures strictes sont nécessaires afin d’éviter d’autres contaminations », estime-t-il. « Et les membres du personnel qui toussent ou ont de la fièvre doivent rester à la maison. On risque un manque de personnel soignant d’ici peu ».

Sur le même sujet
Personnel médicalPatient
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous