Accueil Société

Coronavirus: les hôpitaux sont priés de déclencher leurs plans d’urgence

Toutes les opérations programmées non urgentes sont annulées à partir de ce samedi matin. On libère ainsi des lits pour accueillir les patients du Covid-19 en détresse respiratoire.

Chef du service Société Temps de lecture: 1 min

Ce vendredi les autorités fédérales ont pris la décision de demander aux établissements hospitaliers de déclencher leur plan d’urgence. Cette mesure est édictée à titre « préventif », elle consiste essentiellement à postposer toutes les interventions programmées non urgentes (prothèse, ophtalmologie…) de manière à libérer, et des lits de soins intensifs postopératoires, et des lits hospitaliers classiques. Les premiers doivent servir à augmenter les capacités d’accueil de personnes en détresse respiratoire. Il semble que des cas de ce type se soient multipliés ces dernières heures, ce qui justifie la décision.

A l’instar du CHR Verviers qui l’annonce sur les réseaux sociaux, les hôpitaux « généraux, universitaires, de réadaptation ainsi que les cliniques privées doivent donc annuler toutes les consultations, examens et interventions électives. Seules les consultations, examens et interventions urgentes et nécessaires seront maintenues ». Les patients seront prévenus personnellement par leur institution de soins.

>> A lire sur Le Soir+, le détail des mesures prises dans les hôpitaux

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko