Coronavirus: les très jeunes enfants et les femmes enceintes ne sont plus considérés comme à risque

Coronavirus: les très jeunes enfants et les femmes enceintes ne sont plus considérés comme à risque
Belga

Les procédures à appliquer par les médecins généralistes et hôpitaux ont été mises à jour vendredi par l’institut de santé publique Sciensano. Il en ressort notamment que les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 mois ne sont plus considérés comme des groupes à risque, « compte tenu de l’évolution des connaissances sur le Covid-19 ».

Par rapport aux précédentes recommandations, il apparaît que les professionnels de la santé sont désormais autorisés à travailler en portant un masque en cas de symptômes faibles sans fièvre. Ce masque peut être porté pendant huit heures, précise Sciensano.

Un prélèvement pour le Covid-19 suivi d’un isolement à domicile n’est donc requis qu’en cas de fièvre.

Une personne qui ne travaille pas dans le secteur de la santé et qui présente une infection aiguë des voies respiratoires doit prendre contact avec son médecin, mais un test de confirmation n’est plus nécessaire. Les contacts sociaux non indispensables doivent évidemment être évités.

Toutes les procédures et recommandations de Sciensano peuvent être consultées via https ://epidemio.wiv-isp.be/ID/Pages/2019-nCoV_procedures.aspx. Les enfants souffrant de certaines pathologies ou suivant certains traitements doivent être tenus à l’écart des écoles. La liste de ces maladies est accessible via le lien https ://epidemio.wiv-isp.be/ID/Documents/Covid19/COVID-19_procedure_paeds_FR.pdf.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous