Coronavirus: la Lituanie ferme à son tour ses frontières aux étrangers

Coronavirus: la Lituanie ferme à son tour ses frontières aux étrangers

La Lituanie a annoncé qu’elle fermerait à son tour ses frontières aux étrangers samedi après-midi pour endiguer la propagation du coronavirus, dont sept cas de contamination ont été confirmés jusqu’à présent dans ce pays balte de 2,8 millions d’habitants.

Les contrôles seront rétablis à partir de 18 heures locales (17h00 HB) aux frontières des deux pays de l’UE voisins, à savoir la Lettonie et la Pologne, a annoncé la ministre de l’Intérieur Rita Tamasuniene. Ces contrôles continuent à fonctionner normalement aux frontières avec le Bélarus et la région russe de Kaliningrad.

«La libre circulation dans la zone Schengen était la plus grande valeur, mais maintenant elle devient la plus grande menace», a déclaré la ministre. Elle n’a pas précisé la période pendant laquelle les mesures concernant les étrangers resteraient en vigueur, tandis que les contrôles aux frontières sont prévus pour durer 10 jours avec possibilité de prolongation.

Des restrictions analogues ont été adoptées ces derniers jours par plusieurs pays européens, dont la Pologne voisine, la Slovaquie et la République Tchèque.

Dès la mise en service de ces contrôles, l’entrée du pays sera interdite à tous les étrangers à l’exception des titulaires d’un permis de travail lituanien.

La Lituanie avait déjà décidé de fermer toutes ses écoles, universités, crèches, musées et cinémas. Les bars doivent fermer à 22h00 locales.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous