Coronavirus: plus de 1.700 entreprises ont déjà fait une demande de chômage temporaire

Coronavirus: plus de 1.700 entreprises ont déjà fait une demande de chômage temporaire
Belga

Plus de 1.700 entreprises ont déjà demandé à bénéficier du système de chômage temporaire, pour cas de force majeure ou pour des raisons économiques suscitées par le coronavirus. La demande concerne un maximum de 31.000 employés, a annoncé samedi la ministre de l’Emploi Nathalie Muylle (CD&V), au micro de la VRT dans l’émission «De markt».

«À la mi-semaine, la semaine dernière, une centaine d’entreprises et 1.500 employés s’étaient déjà mis en situation de chômage économique», selon la ministre. «Ils sont à présent 31.000 travailleurs, ouvriers comme employés, répartis dans 1.700 entreprises. Un tiers des demandes a déjà été approuvé. Les deux tiers restants ont été posés très récemment. Ce sont surtout les secteurs du tourisme et de l’horeca qui sollicitent ce système», poursuit Mme Muylle.

Cela ne signifie pas pour autant que tous les 31.000 demandeurs sont déjà concernés par le chômage temporaire. «Il ne s’agit parfois que d’un petit nombre d’employés au sein d’une entreprise. Ou bien le chômage n’est limité qu’à un ou quelques jours. Ce n’est que le mois prochain, lorsque les allocations de chômage seront versées, que nous saurons exactement combien de personnes se sont effectivement retrouvées provisoirement sans emploi.»

Ce n’est pas parce qu’une entreprise obtient l’autorisation d’introduire le chômage temporaire qu’elle l’applique. Le chômage temporaire ne prend effet que lorsque l’entreprise active la mesure.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous