Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Neufchâteau : l’installation du futur collège pose question

Décidément, rien n’est jamais simple à Neufchâteau. Alors que la situation politique commençait à retrouver une certaine stabilité, avec l’annonce d’un nouveau collège à installer sous peu, voilà que le coronavirus s’en mêle. Et comme on va le voir, la situation (re)devient légèrement compliquée…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le nouveau collège, Michèle Mons Delle Roche en tête, doit prêter serment le 19 mars prochain à la maison communale. Donc dans un peu moins d’une semaine. Sauf que la Belgique étant passée en mode «lockdown», les réunions dans des endroits confinés ne peuvent plus avoir lieu. Et dans cette optique, l’événement ne peut plus se dérouler au sein de l’hôtel de ville, trop exigu. Faire cela à huis clos, en tout petit comité? « Le gouverneur nous a affirmé ce vendredi matin que ce n’était pas possible et a suggéré que nous changions d’endroit. Car cela doit être public: doit pouvoir assister à l’installation du collège qui veut. C’est inscrit dans le code de la démocratie locale. Moi, je pensais à la rigueur faire cela en comité restreint, avec éventuellement deux ou trois journalistes, mais cela ne marche pas comme ça », soupire Michèle Mons Delle Roche.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs