Coronavirus: arrêté samedi soir, le rallye du Mexique n’ira pas à son terme

Photonews
Photonews

Les organisateurs du rallye du Mexique, les représentants de la FIA et des constructeurs automobiles impliqués en WRC ont pris la sage décision d’arrêter cette 3e manche du championnat du monde plus tôt que prévu. Ainsi, les concurrents viennent de partir pour la 2e boucle longue de 70 km répartis en 6 spéciales. L’arrivée sera jugée au terme de la 21e spéciale. Il n’y aura pas d’étape ce dimanche et, par conséquent, pas de power stage. Thierry Neuville, contraint à l’abandon vendredi et reparti en Super rallye ce samedi matin, ne pourra donc pas marquer de précieuses unités comme il l’espérait.

« La décision d’arrêter la course ce samedi soir a été prise à l’unanimité avec le support du gouverneur de la province de Leon, des promoteurs du WRC et de la FIA », commentait Yves Matton, le patron du rallye à l’échelle mondiale. C’est regrettable de stopper l’épreuve prématurément mais dans le contexte d’urgence qu’on connaît, il est prioritaire que chacun puisse rentrer chez lui. »

Il est vrai qu’avec la fermeture des frontières de nombreux pays, le retour vers l’Europe va tenir du casse-tête pour la plupart des suiveurs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous