Sébastien Ogier remporte le rallye du Mexique, Thierry Neuville glisse à la troisième place du championnat du monde

Hyundai Motorsport
Hyundai Motorsport

Et c’est Sébastien Ogier qui a triomphé au terme d’une course qu’il menait depuis le 4e secteur. Cette 6e victoire du Français au Mexique est aussi sa 1ère de la saison et la 1ère avec son nouvel employeur, Toyota.

« Ce fut un week-end parfait », commentait le sextuple champion du monde à l’arrivée. « Aujourd’hui, je possédais une belle avance. Je n’ai pris aucun risque et j’ai surtout éviter les grosses pierres qui entraînent souvent des crevaisons. »

2e au Monte-Carlo, 4e en Suède, Ogier prend aussi la tête du classement provisoire du championnat pilotes. Au Mexique, Ott Tänak est le seul pilote Hyundai qui a marqué de gros points, l’Estonien finissant 2e après une belle remontée suite à une sortie de route vendredi. Il précède Suninen, Evans et Rovanperä.

De son côté, Thierry Neuville a tenté de limiter les dégâts. Reparti en Super rallye après son abandon la veille, notre compatriote termine dernier des pilotes d’usine. Il glisse ainsi au 3e rang du classement provisoire au championnat pilotes.

« Ce n’était pas notre week-end », commentait le rallyman de Saint-Vith. « Cet abandon sur panne électrique est regrettable parce que nous avons montré une belle pointe de vitesse. Nous pouvions le gagner, ce rallye. Mais rien n’est perdu. Nous allons mettre tout en oeuvre pour revenir plus forts, avec une voiture plus fiable. L’avantage, c’est que nous ne serons plus les premiers sur la route lors de la prochaine épreuve. »

C’est évident. Sauf qu’on ne sait pas, à ce stade de la pandémie, quelle sera la prochaine épreuve. Le rallye d’Argentine est reporté, probablement annulé mais rien ne dit que les concurrents s’affronteront au Portugal, fin mai, puis en Sardaigne, début juin. Deux épreuves qui ont souri à Hyundai et à Neuville dans un passé récent.

Le classement final du rallye du Mexique  : 1. Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) 2h47 : 47,6 ; 2. Tänak-Järveoja (Hyundai i20) à 27,8 sec ; 3. Suninen-Lehtinen (Ford Fiesta) à 37,9 ; 4. Evans-Martin (Toyota Yaris) à 1 : 13,4 ; 5. Rovanperä-Halttunen (Toyota Yaris) à 2 : 20,5 ; 16. NEUVILLE-GILSOUL (Hyundai i20) à 42 : 38,1

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Grégoire Munster espère marcher un jour dans les traces de Thierry Neuville. @Hyundai

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Rallye

    À la recherche du nouveau Neuville: Hyundai forme de jeunes pilotes pour le WRC

  • @AFP

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Formule 1

    Hamilton complètement déjanté à domicile

  • Neuville était satisfait d’avoir mouché son équipier Tanak. @News

    Par Thierry Wilmotte, envoyé spécial à Alba

    Rallye

    Thierry Neuville a fait le job sous le soleil du Piémont

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous