En France, malgré le coronavirus, les bureaux de vote sont ouverts pour les municipales

En France, malgré le coronavirus, les bureaux de vote sont ouverts pour les municipales

Aux urnes malgré tout. Les Français ont commencé à voter dimanche pour le premier tour des municipales dans un pays à l’arrêt à cause de la crise toujours plus dramatique du coronavirus.

Quelque 47,7 millions d’électeurs, dont 330.000 ressortissants de l’Union européenne, sont appelés aux urnes, alors que la France a fermé à minuit tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays ».

Ouverts depuis 08h00, au prix d’un respect scrupuleux des consignes de distanciation et de priorisation des personnes âgées et fragiles, les bureaux de vote fermeront à 18H00, 19H00 ou 20H00 selon les communes.

Le Premier ministre Edouard Philippe a voté dès 8h15 au Havre, a constaté l’AFP.

En Nouvelle-Calédonie, les électeurs ont commencé à voter dix heures plus tôt.

>> Elections municipales en France : comment ça marche ? Mode d’emploi

La progression de l’épidémie, qui a désormais fait 91 morts, laisse présager une abstention record lors de ce scrutin dont la tenue du deuxième tour, le 22 mars, pose déjà question.

Jusqu’à tard samedi soir, les appels se sont multipliés pour un report du 1er tour, que venait pourtant de confirmer Edouard Philippe.

Pas moins de six présidents de région – Valérie Pécresse (Ile-de-France), Xavier Bertrand (Hauts-de-France), Gilles Simeoni (Corse), Carole Delga (Occitanie), Renaud Muselier (PACA) et Hervé Morin (Normandie) –, parmi d’autres élus, ont réclamé le report du scrutin, s’attirant une réponse agacée de l’exécutif.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous