Coronavirus: une «trêve» compliquée à gérer pour les petits du football belge

Contrairement à la D1A, la D1 Amateurs ne peut plus s’entraîner.
Contrairement à la D1A, la D1 Amateurs ne peut plus s’entraîner. - P.N.

Officiellement, seules les formations de D1A et D1B – dites professionnelles – ont toujours la permission de s’entraîner en groupe « à condition que les directives en matière d’hygiène soient respectées et que les entraînements se déroulent à huis clos. » Des directives qui n’arrangent pas les formations de D1 Amateurs, lesquelles comptent pour la plupart de nombreux joueurs professionnels dans leur effectif, voire la totalité.

C’est le cas par exemple de l’URSL Visé, qui se plie aux mesures de l’Union belge à savoir l’interdiction d’organiser des entraînements. « Nous n’allons pas frauder, il faut bien respecter ces consignes et être en ordre avec la loi », déclare Bernard Smeets, T2 de José Riga chez les Oies et ancien préparateur physique notamment du Cercle de Bruges. L’entraîneur adjoint est ainsi bien placé pour évoquer le programme de ses joueurs dans les prochaines semaines. « Pour le moment, nous avons donné congé à nos joueurs de vendredi à dimanche. Nous allons nous réunir avec le staff, ce lundi, afin de décider exactement ce que les joueurs devront faire afin de garder une bonne condition physique. »

Pas de date de reprise

Un programme individuel et personnalisé sera donc distribué à chaque Visétois, à l’instar de ce qui se fait en été avant la reprise des entraînements. À la différence près que, dans le contexte actuel, nul ne sait quand reprendront les compétitions… si celles-ci ne sont pas purement et simplement annulées, à l’image du basket. « La plus grosse difficulté pour concocter ces programmes, c’est que nous ne connaissons pas la date de reprise », poursuit l’ancien T2 du Standard.

« Nous ne savons donc pas quand les joueurs devront atteindre leur pic de forme. Il faut en tout cas rester en activité pour maintenir la forme actuelle, c’est impossible de rester sans rien faire. Il faut privilégier la course en extérieur, ainsi que le gainage et la musculation à domicile. La différence avec un programme de pré-saison, c’est qu’ici on ne repart pas de zéro vu que nous sommes en pleine saison. Les joueurs sont déjà en avance là-dessus, mais chacun devra être consciencieux et respecter son programme, au risque de perdre son endurance. Ce sera un travail quotidien, tout en trouvant le bon équilibrage sur la semaine. »

Une problématique pour toutes les équipes de D1 Amateurs, mais aussi dans les séries inférieures où le flou règne tout autant concernant la suite des compétitions…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10827567-004

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Kemar Roofe: «Vous n’avez pas encore vu le meilleur»

  • PHOTONEWS_10858742-074

    Par Philippe Gerday

    Football belge

    CA de la Pro League: suite au prochain épisode lundi 13 juillet

  • PHOTONEWS_10864807-004

    Par Guillaume Raedts

    Football belge

    Les AG de la Pro League, le «House of cards» du football belge

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous