Rallye du Mexique: Neuville à 20 points d’Ogier au général

Rallye du Mexique: Neuville à 20 points d’Ogier au général
Hyundai Motorsport GmbH

Le Rallye du Mexique, 3e manche du championnat du monde des rallyes, n’a souri ni à Thierry Neuville ni à Hyundai. Seule, la voiture d’Ott Tänak a réussi à terminer en bonne place. Après une sortie de route qui lui a fait perdre une quarantaine de secondes, l’Estonien est remonté au 2e rang à 27,8 secondes de Sébastien Ogier. Il est vrai que le Français, solide leader depuis la spéciale 4, s’est contenté d’assurer durant la 2e partie du rallye.

Chez Hyundai, le problème moteur de Dani Sordo, consécutif à un tuyau de radiateur détaché et qui a stoppé définitivement l’Espagnol vendredi puis le souci électrique qui a contraint Neuville à l’abandon deux spéciales plus loin, ont de très fâcheuses conséquences sur les championnats pilotes et constructeurs.

Le fait que le rallye du Mexique se soit arrêté prématurément ce samedi soir (l’étape dominicale a été supprimée quelques heures plus tôt pour permettre aux équipes de rentrer en Europe et éviter d’être bloquées) n’a pas permis à Neuville de sauver quelques points dans la power stage en mode Super rallye. En finissant 13e WRC, son score mexicain est vierge.

Une situation frustrante puisque la voiture était, cette fois, plus compétitive sur ce terrain qui lui est généralement peu propice. Ainsi, notre compatriote a décroché 8 meilleurs temps et Tänak six sur les 21 spéciales disputées.

« Cela fait partie du jeu en sport automobile », tentait de philosopher l’homme de Saint-Vith à l’arrivée. « Nous reviendrons plus forts ».

Fort bien mais on ignore quand… A ce stade de l’évolution de la pandémie, on sait que le rallye d’Argentine est reporté et probablement annulé et rien ne dit que les manches portugaises en mai et sarde en juin, auront lieu. Il est peu probable que le WRC se dispute sur 13 manches et Neuville, aujourd’hui, compte 20 points de retard sur Ogier dont la Toyota est non seulement toujours très performante mais aussi fort fiable. En effet, les trois pilotes ont franchi l’arrivée aux 1ère, 4e et 5e positions.

Le classement final du rallye du Mexique : 1. Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris) 2h47 : 47,6 ; 2. Tänak-Järveoja (Hyundai i20) à 27,8 sec ; 3. Suninen-Lehtinen (Ford Fiesta) à 37,9 ; 4. Evans-Martin (Toyota Yaris) à 1 : 13,4 ; 5. Rovanperä-Halttunen (Toyota Yaris) à 2 : 20,5 ; 16. NEUVILLE-GILSOUL (Hyundai i20) à 42 : 38,1

Le classement pilotes : 1. Ogier 62 points ; 2. Evans 54 ; 3. NEUVILLE 42, 4. Rovanperä 40 ; 5. Tänak 40.

Le classement constructeurs : 1. Toyota 110 ; 2. Hyundai 89 ; 3. Ford 65

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous