Accueil Belgique Politique

Coronavirus : Paul Magnette (PS) refuse de monter dans un gouvernement d’urgence avec la N-VA

La PS a tranché: il n’y aura pas de gouvernement avec les nationalistes, mais le PS soutiendra le gouvernement actuel de l’extérieur, ce que refuse de faire la N-VA.

Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

Le PS a tranché: non, il ne montera pas dans un gouvernement fédéral d’urgence avec la N-VA. «Ce n’est pas le moment de changer les ministres. Ce qu’il faut, c’est une union nationale, une collaboration renforcée entre le fédéral et les régions.»

Paul Magnette a été clair: non, son parti ne montera pas dans un gouvernement avec la N-VA, comme il en était question ce week-end. «Mais nous soutiendrons le gouvernement en affaires courantes de l’extérieur.» Paul Magnette a aussi eu des mots très durs envers la N-VA, accusée d’avoir voulu «changer de Première ministre en pleine crise», d’avoir voulu «monnayer une réforme de l’Etat en pleine crise sanitaire» et de «vouloir refuser de soutenir le gouvernement en affaires courantes.»

De son côté, le co-président d’Ecolo, Jean-Marc Nollet a indiqué que son groupe soutiendrait lui aussi le gouvernement en affaires courantes. «Je l’ai dit dès hier et je suis content que Paul Magnette se range lui aussi à cette option.

A nouveau l’impasse

Quant au ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA), il a rejeté résolument, dimanche, la piste d’un soutien au gouvernement démissionnaire depuis le parlement par les six partis qui étaient autour de la table de négociations samedi soir, à savoir les partis socialistes et libéraux, la N-VA et le CD&V. «Nous avons besoin d’un gouvernement de pleine compétence, limité en nombre, dans le cadre d’une mission et d’une composition limitées... Nous sommes le plus grand parti du pays. De quel droit les francophones nous mettent-ils de ukases», a-t-il affirmé dimanche dans le cadre de l’émission «De Zevende dag» (Eén-VRT).

M. Jambon a précisé qu’après l’appel lancé par le président de la N-VA samedi midi à former un gouvernement d’urgence pour un an, une discussions sérieuse a eu lieu samedi soir entre six partis: PS et MR côté francophones, N-VA, CD&V, Open Vld, et sp.a, côté néerlandophone.

«Nous avons parlé hier, on va poursuivre aujourd’hui et nous espérons atterrir», a-t-il dit.

Jan Jambon a accusé les francophones de rejeter la main tendue du plus grand parti du pays et de se livrer à «de petits jeux».

 

À lire aussi Grand baromètre: la Flandre à droite, les francophones bien à gauche

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par SORET DANIEL, dimanche 15 mars 2020, 13:04

    Attitude lamentable et irresponsable... en pareilles circonstances ! MOI d'abord... ça c'est du social, du vrai ! "Le bon sens" : trois petits mots qui ne signifient rien pour certains, c'est moche, déplorable même !

  • Posté par Van Hollebeke John, dimanche 15 mars 2020, 12:53

    Monsieur Magnette je vous dit la même chose qu'à Monsieur Jambon. Arrêtez de cultiver votre EGO politique. Nous n'avons pas de temps à passer avec cela. Peu importe qui prend le pouvoir pour autant qu'on fasse le nécessaire. Le peuple en a franchement marre de vos disputes !!! Soyez adultes bon sang

  • Posté par brenes norbert, dimanche 15 mars 2020, 12:52

    Un gouvernement en affaires courantes même "soutenu de l'extérieur" ne peut en principe ni faire voter un projet de budget ni prendre de décision ayant une quelconque portée politique. Vu la crise qui se précise tous les jours c'est une catastrophe.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 15 mars 2020, 12:50

    Bravo. Voilà le sens de l'état.

  • Posté par Giuseppa Aviara, dimanche 15 mars 2020, 12:39

    Enfin!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une