Accueil Belgique Politique

Coronavirus: Paul Magnette dit non au gouvernement d’urgence avec la N-VA

Le PS tranche : il n’y aura pas de gouvernement avec les nationalistes. Il soutiendra le gouvernement actuel de l’extérieur, depuis le Parlement. Même chose pour Ecolo, qui appelle à « l’union nationale ». Le MR est dans le ton. La N-VA se cabre : elle ne veut pas soutenir l’exécutif Wilmès.

Temps de lecture: 2 min

Le PS a tranché : non, il ne montera pas dans un gouvernement fédéral d’urgence avec la N-VA. « Ce n’est pas le moment de changer les ministres. Ce qu’il faut, c’est une union nationale, une collaboration renforcée entre le fédéral et les Régions. » Paul Magnette a été clair : son parti ne montera pas dans un gouvernement avec la N-VA, comme il en était question ce week-end. « Mais nous soutiendrons le gouvernement en affaires courantes de l’extérieur. » Donc depuis le Parlement. Paul Magnette a aussi eu des mots très durs envers la N-VA, accusée d’avoir voulu « changer de Première ministre en pleine crise », d’avoir voulu « monnayer une réforme de l’État en pleine crise sanitaire » et de « vouloir refuser de soutenir le gouvernement en affaires courantes. »

De son côté, le co-président d’Ecolo, Jean-Marc Nollet a indiqué que son groupe soutiendrait lui aussi le gouvernement en affaires courantes. « Je l’ai dit dès hier et je suis content que Paul Magnette se range lui aussi à cette option. J’appelle à l’union nationale ». Georges-Louis Bouchez, président du MR, explique lui aussi que ce n’est pas l’heure de négocier la formation d’un nouveau gouvernement.

Tout cela intervient après que, ces dernières 24 heures, il était question précisément de composer un gouvernement de plein exercice associant le PS, le MR, la N-VA, le VLD, le SP.A et le CD&V. Des réunions ont eu lieu tard dans la nuit, jusqu’à 2 heures du matin.

Le scénario semblait écrit. Mais l’on a rendu compte des tensions au sein du PS. De nombreux élus et responsables ont fait savoir qu’ils n’accepteraient pas d’engager le PS dans une majorité avec les partis de la suédoise. Toujours est-il que, ce midi, en direct dur RTL, Paul Magnette a mis un point final aux présumées discussions.

De son côté, la N-VA assure maintenant qu’elle ne soutiendra pas de l’extérieur, au Parlement, le gouvernement en affaires courantes : « Ce gouvernement ne serait pas efficace », dit Jan Jambon, ministre-président flamand.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

86 Commentaires

  • Posté par Vanhemelryck Henri-Pierre, dimanche 15 mars 2020, 22:49

    Arrêtez de "jouer au bac à sable" politique. Le pays a besoin d'unité forte pour gérer et surmonter l'épreuve de la pandémie. Que toutes les forces s’unissent derrière notre premier Ministre Sophie Wilmes qui a démontré qu'elle peut fédérer et avancer. "Eendracht maakt macht" "l'Union fait la force" devise qu'il est plus que jamais nécessaire d'appliquer.

  • Posté par Vanhemelryck Henri-Pierre, dimanche 15 mars 2020, 22:49

    Arrêtez de "jouer au bac à sable" politique. Le pays a besoin d'unité forte pour gérer et surmonter l'épreuve de la pandémie. Que toutes les forces s’unissent derrière notre premier Ministre Sophie Wilmes qui a démontré qu'elle peut fédérer et avancer. "Eendracht maakt macht" "l'Union fait la force" devise qu'il est plus que jamais nécessaire d'appliquer.

  • Posté par Surmont Willy, dimanche 15 mars 2020, 20:04

    Soyons clairs, osons appeler un chat par son nom, la Nva est un parti raciste envers les francophones! Rappelez-vous les faux billets déversés par ce parti à Thieu, les énormes affiches électorales où on insultait les francophones les accusant d'être ouvertement des fainéants, lisez les tweets émis par la Nva et leurs sbires depuis des années avec leurs flots de messages racistes du style "franse ratten" créant une atmosphère haineuse envers tout ce qui n'était pas flamand! Et vous voudriez que l'urgence nous fasse accepter ce BdW qui n'a eu de cesse que d'entretenir ce climat insurrectionnel en sabotant de surcroît nos institutions afin de pouvoir crier triomphalement que "ce pays ne fonctionne plus", lui qui a tout fait pour arriver à ce résultat! Nous ne sommes pas débiles ni sado maso pour accepter un tel instigateur de haine! Nous devons raison garder et récuser des politiciens aussi traîtres à notre Pays!

  • Posté par Petitjean Marie-rose, dimanche 15 mars 2020, 23:09

    Björn, je suis d'accord avec vous sur le fait que la NVA n'est pas raciste seulement vis-à-vis des francophones.

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 15 mars 2020, 21:19

    Petitjean Marie-rose, pas seulement raciste anti-francophones. M. Chalet me cherche querelle vainement en essayant de croire par aveuglement idéologique que la NVA ne serait pas un parti raciste. Mais enfin, quand M. De Wever cible une communauté particulière à Anvers, quand M. De Wever soutient un bourgmestre d'Alost qui lui même soutient les caricatures antisémites et préfère voir son carnaval quitter le patrimoine immatériel de l'Unesco (et cela en dit long sur la capacité de repli identitaire de ce mouvement), quand M. De Wever nomme et soutien un ministre de l'immigration qui tweete "#nettoyage du parc maximilien" suggérant très clairement que les réfugiés sont.... des détritus! Soyons clairs, arrêtons de tourner autour du pot. Oui, la NVA est un parti RACISTE. Il n'y a pas d'autres qualificatifs possible à ces comportements infâmes!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une