Coronavirus : l’UCI demande d’annuler tout événement cycliste dans les territoires identifiés à risque

Le peloton engagé sur les routes de Paris-Nice
Le peloton engagé sur les routes de Paris-Nice - Photo News

L’UCI a annoncé dimanche une série de mesures qui «ont pour but d’assurer au maximum la sécurité sanitaire des individus concernés par les événements cyclistes et l’équité sportive entre les participants».

Outre l’annulation des épreuves internationales au cours des prochaines semaines, l’UCI a décidé de suspendre tous les classements pour toutes les épreuves figurant au calendrier international, toutes disciplines confondues, à partir du 15 mars et jusqu’à nouvel ordre mais à tout le moins jusqu’au 3 avril 2020. «En gelant les points durant la période indiquée, l’UCI préserve l’équité sportive pour les athlètes», estime l’instance mondiale du cyclisme.

Concernant les qualifications pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, l’UCI a pris la décision de demander respectivement au Comité International Olympique (CIO) et au Comité International Paralympique (IPC), d’arrêter la période de qualification de manière rétroactive au 3 mars 2020. «Ici aussi, par cette décision forte, l’UCI assure l’équité sportive dans le cadre de l’attribution des quotas olympiques.» Cette décision concerne le mountainbike, le BMX Racing, le BMX Freestyle et le paracyclisme route. La procédure était déjà terminée pour ce qui concerne la route, la piste et le paracyclisme piste.

Concernant les demandes de report d’épreuves, l’UCI «communiquera à un stade ultérieur la possible réattribution de nouvelles dates, en fonction des possibilités offertes par le calendrier international mais sans aucune garantie», précise encore l’instance.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous