Accueil Belgique Politique

Peut-on mettre la formation du gouvernement sur «pause corona»?

Juridiquement, il n’y a pas de délai prévu pour les affaires courantes. Pour le constitutionnaliste Marc Verdussen, l’équipe Wilmès pourrait gérer la crise coronavirus, parallèlement à la formation d’un gouvernement de plein exercice qui prendrait le relais à son terme.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 4 min

On a cru, ce week-end, qu’un gouvernement d’urgence allait pouvoir être lancé (du moins sa phase de formation). Il n’en est finalement rien. PS et Ecolo ont préféré soutenir l’équipe Wilmès de l’extérieur, en validant au Parlement les décisions visant à lutter contre l’épidémie de coronavirus. Autrement dit : le gouvernement fédéral minoritaire et en affaires courantes va, pour l’heure, poursuivre son travail, sans être remplacé par un exécutif de plein exercice né des élections du 26 mai dernier. Alors on s’interroge : combien de temps peuvent ainsi durer les affaires courantes ? Et peut-on mettre la formation du gouvernement sur « pause corona » ? Réponses avec Marc Verdussen, professeur de droit constitutionnel à l’UCLouvain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par brenes norbert, dimanche 15 mars 2020, 17:32

    Cet article me rappelle une blague qui se racontaient les étudiants en droit. Deux personnes sont à la dérive dans un ballon. Elles ne savent plus où elles se trouvent. L'une d'elles se penche et demande à un passant : "Où sommes-nous ?" "Vous êtes dans un ballon" répond le passant. Alors l'un des passagers se penche vers l'autre et lui dit : "le mec en bas à qui j'ai parlé c'est un avocat". "Ah bon, comment le sais-tu ?" "Ce qu'il a dit est rigoureusement exact et parfaitement inutile". Bon c'est juste une blague mais par les temps qui courent faut bien qu'on rigole un peu...

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs